Défi lecture « Girls and books power » – 6 bonnes raisons de lire des ouvrages féministes en 2018

Vous pensez que le féminisme est un gros mot ? Ou peut-être que ça n’arrive qu’aux autres ? Ou encore que c’est de l’histoire ancienne ? Ou bien peut-être tout ça à la fois… avec un peu de second degré 😉 Dans tous les cas, je ne vous jette pas la pierre, car j’étais encore très loin de ce sujet il y a encore quelques mois. Pourtant aujourd’hui je me passionne pour le féminisme, le genre, la parité, au point de lancer un défi de lecture avec une autre blogueuse, Miss Lune. Pourquoi ? Comment ? Je vous dis tout… Lire la suite « Défi lecture « Girls and books power » – 6 bonnes raisons de lire des ouvrages féministes en 2018″

Publicités

Allaiter sans inégalité

Il y a des tas de raisons différentes d’allaiter ou pas. Chacun fait son choix. Mais il y a un inconvénient suppose de l’allaitement qui a fini avec le temps par me hérisser le poil, c’est : ne pas être « à égalité » avec le Papa. Choisir d’allaiter, ce serait renoncer au partage des tâches et à l’équité dans le couple ? Priver le père d’une relation privilégiée avec son enfant ? Être une mère exclusive et égoïste ? Faire reculer la cause des femmes ?

Il a bon dos, l’allaitement, non ?

Lire la suite « Allaiter sans inégalité »

« T’es trop belle ! »

Je me suis fait récemment la réflexion que je complimentais beaucoup mes filles sur leur physique. C’est vrai, j’avoue, je les trouve trop belles ! Mais je suis aussi émerveillée par la vivacité d’esprit et le langage de ma grande Ourse, par le tonus et la capacité d’attention de ma petite Ourse. Pourtant je ne formule pas de compliment sur ces compétences là, et je me demande bien pourquoi.

Quand ma grande conjugue un verbe au futur, je trouve cela incroyable… et je garde mon admiration pour moi, sans penser à lui dire « mais c’est fou ce que tu parles bien, vraiment tu m’épates, je te félicite ! ». Je suis toujours très touchée quand elle nous demande, à son père et moi, si nous allons bien et si nous avons passé une bonne journée. Mais je ne crois pas lui avoir déjà dit… J’aime son enthousiasme quand elle se réjouit de pouvoir sauter dans les flaques un jour de pluie, ça me remonte un peu le moral. Mais le sait-elle ?

Alors que les « t’es trop belle », « je te trouve à croquer », « comme tu es mignonne », me viennent naturellement à longueur de journée.

Est-ce parce que ces compliments me semblent accessibles et pas les autres ? Pourtant je m’en voudrais beaucoup de faire croire à mes enfants que leur physique est leur principale qualité et que le reste est accessoire… D’ailleurs à bien y réfléchir, si j’étais une fée penchée sur leur berceau, je les doterai de beaucoup de choses sans même penser à la beauté : la curiosité, la gratitude, l’attention aux autres, beaucoup d’amour, l’oreille musicale, une conscience écolo, le goût de bien faire, l’honnêteté intellectuelle, un esprit ouvert, la confiance en soi, etc.

C’est la beauté intérieure qui compte, pas vrai ? Oui, mais ce n’est pas si évident au fond. L’amour de soi, la confiance en soi, sont tellement attachés à notre apparence. Est-ce qu’on s’aime vraiment quand on se trouve grosse et/ou moche ? Et-ce qu’il existe des gens qui ne supportent pas leur reflet tout en étant convaincus d’être de belles personnes ? Faire savoir à notre enfant qu’on le trouve beau comme il est, c’est un premier pas à ne pas louper, non !

Voilà où j’en suis de mes réflexions… pas encore bien abouties ! Je ne vais pas arrêter de dire à mes filles qu’elles sont belles. D’abord parce que je le pense sincèrement. Ensuite parce que je ne crois pas que cela puisse leur faire de mal.

En revanche, il faut vraiment que j’arrive à leur faire savoir ce que j’apprécie par ailleurs chez elles. Peut être que je devrais commencer par leur dire dans leur sommeil, en suivant l’exemple inspirant de Maman Orange

Et vous, que dites-vous à vos enfants ? Comment accompagnez-vous leur confiance en eux ? Que voulez-vous encourager chez eux ?

À lire ailleurs…

⁃ Ces réflexions sont parties de l’écoute d’un podcast que j’aime beaucoup, « change ma vie », et de la série d’épisodes consacrées à l’amour de soi.

– sur un sujet un peu différent mais sur la même thématique, je vous recommande la lecture de cet article tout en finesse de « ces yeux bleus ».

⁃ Avez-vous écrit vous-même un article sur le sujet ? Si oui, on partage ?

« C’est bien, les filles ! »

Nous attendons une petite fille, une « deuxième » fille. « Encore » une fille. Quand nous l’avons découvert, cela m’a beaucoup ébranlée, ce que je n’avais pas anticipé (en tout cas, pas à ce point). Et aujourd’hui encore, je suis assez atteinte par les réactions des gens : les compatissants « oh dommage », « ah, encore ! » et autres bienveillants « c’est bien, les filles » qui me semblent cacher les mêmes préjugés et ne m’énervent pas moins… Je ne sais pas ce qui me contrarie le plus, entre ma déception réelle, et celle que les gens supposent devoir consoler. J’essaye de démêler tout ça depuis des mois, et la fin de ma grossesse approchant, j’ai le sentiment que c’est maintenant ou jamais. Je n’oserai plus écrire ni publier tout ça quand mon bébé ne sera plus anonyme… Lire la suite « « C’est bien, les filles ! » »

WordPress.com.

Retour en haut ↑