La parole du pédiatre

Vendredi, j’ai emmené l’Oursonne à la PMI pour son rendez-vous des neuf mois. J’en suis ressortie avec la même ordonnance que les fois précédentes, et une opinion carrément mitigée sur les conseils du médecin concernant l’alimentation de ma fille. Depuis, je m’interroge : faut-il suivre ces conseils ? Est-ce irresponsable de penser que je peux faire des choix différents ?Milk-and-cookiesPetit rappel : en France, le suivi médical de la première année de l’enfant comprend neuf examens obligatoires. Le premier quelques jours après la naissance ; puis un examen par mois jusqu’à ses six mois ; une visite au 9ème mois, et une dernière au 11ème mois. Entre six et huit ou neuf mois, il y a donc un « trou » assez conséquent… alors que la diversification bat son plein. Sans conseil médical rapproché, j’ai tout fait pour mener au mieux la diversification de ma fille, en commençant par me fier aux infos de son carnet de santé, comme je l’ai déjà raconté ici. A la veille de sa visite médicale, l’Oursonne était alimentée ainsi : un biberon de 240 mL le matin ; une purée (légumes + 20 g de protéines) et un laitage le midi (à la crèche, le laitage est mélangé à la purée, et il y a une compote en dessert) ; une compote de fruits et un biberon de 180 mL au goûter ; une purée (1/3 féculents + 2/3 légumes) et un biberon de 240 mL le soir. La pédiatre vendredi m’a demandé de donner un biberon à chaque repas (donc pas de laitages, contrairement aux indications du tableau d’introduction) ; de commencer les protéines (euh… ça fait longtemps que c’est fait d’après ledit tableau d’introduction) ; et de donner une compote le soir (bon pourquoi pas, mais la crèche en donne deux dans la journée, donc je ne vais pas en ajouter encore une portion le soir).

Peut-être qu’un autre pédiatre me donnerait une prescription très différente. D’autres enfants de l’âge de l’Oursonne ont reçu d’autres conseils sur l’alimentation. Bien sûr, vous allez me dire : « les enfants sont tous différents ». J’ai quand même envie de rétorquer que les pédiatres aussi, sont tous différents. Ils ont chacun leurs habitudes. La pédiatre que nous avons consulté lors des rhinites allergiques de l’Oursonne prescrit la même préparation à tous les enfants qui ont le nez qui coulent. Alors que la pédiatre de notre PMI est quant à elle une fervente adepte du Gaviscon, qu’elle recommande pour une utilisation quotidienne jusqu’à six mois. J’avoue, j’avais déjà « désobéi » sur ce point. Ma fille avait des régurgitations très occasionnelles, je ne voyais pas l’intérêt de lui faire avaler un médicament quatre fois par jour. Et, si je réfléchis bien, j’ai aussi fait la sourde oreille quand elle m’a demandé de bien boire un demi-litre de lait pendant la durée de l’allaitement. Ça me paraissait complètement extravagant et je me suis contentée d’un laitage à chaque repas.

En toute honnêteté, je n’ai pas prévu de suivre les conseils alimentaires de la pédiatre. Ma fille grandit et grossit bien avec son régime actuel. C’est ce que je me dis pour me rassurer. Car bien sûr, je ne suis pas médecin ! Je ne me prends pas pour une pro de la diversification sous prétexte que j’ai passé un peu de temps à lire sur le sujet et à mixer des légumes. Et me rebeller contre l’avis d’un professionnel me pose un vrai cas de conscience.

Se faire confiance, savoir où on va, c’est important quand on est parent. C’est vrais pour les principes d’éducation… Mais comment faire quand on entre dans le domaine de la santé ?

Publicités

30 commentaires sur « La parole du pédiatre »

  1. Fait comme ton cœur te dit de faire ! Moi ma pédiatre m’avais dit de laisser pleurer mon bébé que l’éducation ça commencer dès maintenant je l’ai laisser pleurer 15 minutes le pauvre j’en culpabilise maintenant il n’avais que 4 mois pff maintenant je fais comme je le sens et mon fils ne pleure plus pour aller au lit ni rien donc écoute ton cœur !

    J'aime

  2. Comment ça ?! Tu ne respectes pas ce que le « dieu » pédiatre t’as dit ?! lol Tu connais très bien ton oursonne ( mieux que personne) elle mange bien, grandi…c’est que tout va bien! Dis toi que moi j’ai voulu consulter un pédiatre pour un grain de beauté, une tête aplatie et surtout car je n’avais vu qu’un généraliste depuis le début. Et bien, ce très cher pédiatre m’a fait une consultation vite fait au téléphone et expediant toutes mes interrogations de manière presque agressive et il a fini par me dire: » et si vous voulez prendre un RDV, appelez ma secretaire lundi… » ahem et bien on va s’en passer merci …Bonne journée 😉

    J'aime

      1. Nan à la base j’appelais pour prendre RDV mais il m’ a dit: » c’est pourquoi?! » Donc je lui ai expliqué et il m’a expédier

        J'aime

  3. Les pediatres je pense que c’est bien pour la sante de nos petits, pour le reste, se faire confiance!
    Ma pediatre, je l’ecoute d’une oreille. J’ecoute ses conseils mais je les applique .. ou pas. D’apres elle, ma fille est un pauvre bebe sous alimente ( elle ne mange que tres peu de solide ), et en plus je l’allaite encore, mon dieu l’horreur !
    La derniere fois j’ai change de pediatre « pour voir ». Elle m’a dit que ma fille petait le feu, aucun soucis a l’horizon, c’est pas grave si elle ne mange pas, elle prend ce dont elle a besoin, d’ailleurs c’est super que je l’allaite encore et avant 1 an le principal aliment doit rester le lait.
    Alors comme quoi, entre deux pediatres, ca peut changer du tout au tout ! Fais comme tu le sens TOI

    J'aime

  4. Franchement, si ça te convient et à l’oursonne aussi, te bile pas et fait à ta sauce …
    Pour FeuFolet, j’ai fait dans le désordre avec un laitage à 4h car pendant le sevrage, il refusait le biberon … chez la nounou, fallait bien le nourrir …
    Ce mois-ci, mon médecin m’a fait augmenté les biberons parce qu’il trouve qu’il n’a pas pris assez de poids, alors qu’il mange bien, mais comme il bouge beaucoup, il a plus de besoins.

    J'aime

    1. Ca me rassure de voir que tu as dû adapter les recommandations à la vraie vie. Ce que me dit le pédiatre ne correspond pas avec ce que fait la crèche et je ne me vois pas aller tout remettre en cause dans une structure collective pour que ma fille ne mange pas de compote en même temps que les autres… Bref. Du coup il avale combien de lait en tout chaque jour ton FeuFolet ?

      J'aime

      1. Ce mois ci on est passé à 300ml le matin (contre 240ml avant), 250g de purée + 1 yaourt (contre 1/2 avant) + 1 compote à midi, 2 petits suisses (contre 1 avant) + 1 compote à goûter et 150g de purée + 240ml de lait le soir (contre 150 avant). Donc au total, 540ml de lait et 2 laitages par jours.

        J'aime

      2. Ben non … il est grand 74 cm, mais il est mince 8kg350, alors que la moyenne est à 9kg500 …
        C’est pour ça qu’on a augmenté la ration de lait, entre la visite des 9 mois et celle des 11 mois, il n’avait pris que la moitié du poids qu’il aurait du prendre …
        Mais bon, comme c’est un bébé très souriant et dynamique, pas d’inquiétude à avoir, juste surveiller le mois prochain.

        J'aime

  5. Ton article me parle tellement ! Demain j’ai rendez vous chez la pédiatre pour la visite des 11 mois et je m’apprête à lui mentir (même si j’avoue que ça me pose aussi un cas de conscience). Il y a un mois elle m’a dit que deux biberons par jour c’était trop et que je devais arrêter le biberon de legumes et lait du soir et moi je désobéis ! J’ai vraiment l’impression que sur ce point tous les médecins ont leur petite idée… Et ce que je sens c’est que Pierre n’est pas prêt pour supprimer le biberon du soir. Je t’invite à lire l’excellent article de « à dada et au dodo » sur ce theme elle en est à son deuxième enfant et prend aussi du recul sur ce type de recommandations… Bref moi je suis d’avis que tu peux suivre ton instinct…

    J'aime

  6. Tu as 1000 x raison ! 🙂
    Je n’ai jamais suivi à la lettre ce que le pédiatre me disait.
    Pour moi donner la panade à 4 mois plutôt qu’à 3 mois et 3 semaines, euuuh…

    Du coup j’ai toujours suivi mon instinct et les enfants vont très bien 🙂

    J'aime

  7. idem ici, je l’écoute je lui souris mais je fais comme je le sens une fois rentrée à la maison!
    tous les enfants sont différents et tu connais mieux ta petite qu’elle, même si elle a plein de diplômes qui disent qu’elle connaît bien les enfants… Rien ne remplace l’instinct maternel!
    bizz

    J'aime

  8. Ah ma pauvre … J’ai aussi rdv ce soir pour le rdv des 9 mois et je t’avoue j angoisse d avance pour les reponses a mes questions ….
    Mais au fond comme on le sait, il faut suivre notre instinct !!!
    Je ferai le bilan en prochain post 🙂
    Bisous !!!

    J'aime

  9. Les différentes pédiatres que j’ai vues ne m’ont jamais embêtée avec l’alimentation. C’était toujours tout bien 😉 Tant qu’il y avait des laitages à tous les repas, je faisais ce que je voulais, en gros.

    Globalement, les médecins ont toujours été très cools avec la façon dont j’éduquais ma fille, et je leur dis merci, car du coup, ça n’a jamais été un stress (j’avais tellement de raisons de stresser pour d’autres choses !!). Je suis toujours sidérée que d’autres soient aussi stricts, je suis persuadée que c’est complètement inutile.

    Tu fais bien de suivre ton instinct ! Après tout, si l’Oursonne pousse bien, c’est que ta façon de faire doit bien marcher 😉

    (le gaviscon en systématique pendant six mois et le demi-litre de lait pour allaiter m’ont fait un peu bondir, j’avoue… mais qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre !)

    J'aime

    1. J’aurais bien aimé tomber sur les mêmes médecins que toi, c’est vrai que c’est pas les sources de stress qui manquent avec un bébé ! Merci pour ton message. Je suis toujours sur le coup pour trouver le prénom de ta fille, hin ! Même si mon enquête est au point mort.

      J'aime

  10. Je ne suis pas encore maman mais …
    mais … je bosse toute la journée avec des pédiatres car je suis assistante sociale en néonatalogie … et l’un des premiers conseils que prodigue notre conseil aux mamans (enfin aux parents, y’a pas que la maman) c’est de se faire confiance car vous êtes les personnes qui connaissez le plus votre enfant ! A partir du moment où tout va bien ,tout roule … on peut se permettre de suivre son instinct pour certains trucs 😉
    Et puis, moi, quand je regarde les modes en matière de soins aux nouveaux-nés et jeunes enfants … je me dis que c’est aussi une question de mode, de tendance … Un coup on doit les coucher sur le dos, 5 ans plus tard sur le ventre, à quand sur le côté ? Pareil pour la diversification. Perso, quand je regarde mon carnet de santé (ça date donc certes d’il y a un peu moins de 30 ans mais quand m^me), ma mère m’a donné mes premières purées et compotes à 2 mois 1/2 – 3 mois !!! Et quand je faisais du baby sitting il y a 15 ans de ça, la diversification ne commençait pas avant … 9 mois ! Autant dire qu’il y avait carrément un viaduc entre ces deux tendances … !!!

    Alors oui, suis ton instinct de maman, et demande conseil auprès d’un médecin en qui tu as confiance, dès que tu t’interroges pour le bien être de ton oursonne 🙂

    J'aime

  11. Oulala moi ça fait longtemps que j’ai arrêté d’écouter les médecins et les pharmaciens … Ma fille est un mini-moineau qui mange pas très diversifié. Si je les avais écoutés, c’était légumes verts ou direct au lit. J’ai tenté quelques fois, et bah elle avait faim la pauvre ! Alors même à deux ans, quand elle ne veut pas manger son repas et bien je lui fais un biberon de lait le soir. Et voilà !

    J'aime

  12. Je n ai jamais donné les vitamines ni le fluor à mon fils , à chaque visite je me les faisais marquer pour ne pas éveiller les soupçons ( une fois j ai dit à mon Pediatre que je ne lui donnais pas et il m a  » grondé  » en me disant que c était nécessaire) . Je n ai jamais été nourri de vitamines bébé et n ai aucunes carences. Je trouve qu’on a tendance dans cette société, à sûr medicamenter les enfants !!! En tant que parents on fait se qui nous semblent le mieux pour notre enfant. Les médecins français servent aux lobbys pharmaceutiques hein !! On s en rend compte pour les cas de vaccinations en masse … Bisouxx et suis ton instinct de maman 😘

    J'aime

  13. Chez nous (11 mois mais pas encore la visite chez le pédiatre) on n’a jamais abordé autre chose que le repas de midi et celui de quatre heures… du coup je reste encore sur les conseils d’alimentation de quand il avait 6 mois ….
    En fait je me suis rendu compte que j’attendais l »autorisation » du pédiatre pour lui donner ci ou ça. Et puis au fur et à mesure on a commencer à faire comme on le sentait, à lui donner du pain, des morceaux et à le faire manger avec nous à table (et comme je lui donne de mon assiette je n’ai aucune idée de la quantité qu’il peut bien absorbé). Faut dire que voir un peu comment toutes les mamans des autres blogs faisaient m’a aidé à lâcher un peu de lest (et puis je te parle pas de la nounou qui lui donne des petits filous!)

    Quant au gaviscon, je n’y croyais pas trop non plus. Mais force est de constaté que notre petit était toujours encombré et que maintenant que le gaviscon est systématique il ne l’ai plus (sauf rhume ponctuel). Et c’était encore plus probant car on a arrêté quelques jours et le nez bouché est revenu …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s