Petit bilan de la rentrée

Les vacances d’été sont définitivement derrière nous, et on commence à prendre le rythme de la rentrée – c’est ce que je me suis dit ce matin quand ma grande Ourse est venue se glisser dans notre chambre à 7h30, avant que mon réveil sonne… Je vous raconte un peu ces dernières semaines :

La grande Ourse : mention très bien

Ma grande fille est enfin entrée dans la cour des « grands » – de maternelle, tout est relatif ! Mais pour elle, c’est quand même un vrai cap, qu’elle attendait depuis très longtemps ! Je vous l’avais confié il y a un an, notre aînée est du mois de janvier et elle a donc dû patienter jusqu’à ses 3 ans et 8 mois pour faire ses premiers pas à l’école. Je sais que d’autres blogueuses (coucou mme Bobette !) vivent en ce moment cette « non-rentrée » ; notre expérience a été très positive. Tout d’abord, ma fille a passé une très bonne dernière année de crèche, je l’ai sentie épanouie, rassurée par plein de repères au moment où notre vie de famille était toute chamboulée par l’arrivée de sa petite sœur. Elle a continué à faire tout un tas de progrès en langage, mais aussi en motricité ; elle a surmonté sa peur de l’eau et des toboggans (après notre séjour à Center Parcs… dommage !), elle a beaucoup gagné en autonomie, en diplomatie… Honnêtement, j’avais peur qu’elle manque de stimulation, et au final je n’ai jamais ressenti qu’elle s’ennuyait ou stagnait. Cerise sur le gâteau, elle a fait sa rentrée avec enthousiasme, zéro larmes. Elle est en confiance, motivée par les apprentissages et a l’air de passer de bonnes journées. Sérénité maximale grâce à cette rentrée tardive !

La grande Ourse : mention bien

La petite Ourse : en bonne voie

Pas beaucoup de sérénité, en revanche, sur l’entrée en crèche. L’adaptation de la petite Ourse s’est fait dans les larmes, et il a bien fallu trois semaines pour qu’elle accepte progressivement de manger, dormir, jouer dans un nouvel environnement, avec d’autres adultes que sa mère et d’autres enfants que sa sœur adorée. Ça n’a pas été facile pour moi non plus – surtout que je n’avais pas du tout eu cette expérience avec mon aînée, je n’étais pas du tout préparée ! Die Franzoesin évoquait dans son article la douleur de dire au revoir à son enfant qui pleure. Moi, l’image qui me restera de cette adaptation, c’est celle des retrouvailles avec ma fille qui a le hoquet après avoir pleuré trop longtemps, et colle sa tête sur mon bras pendant que je la rhabille, parce qu’elle cherche désespérément à garder le contact avec moi. J’ai été tentée de remettre en question beaucoup de mes choix. Et puis heureusement, j’ai été bien assez occupée pour ne pas trop me torturer. OUI, elle a passé beaucoup de temps avec moi, OUI, je l’allaite toujours (matin et soir, et toute la nuit), OUI, on a une relation fusionnelle. Il y a des inconvénients, mais je reste convaincue que les bénéfices l’emportent.

La petite Ourse : en bonne voie

Le gros Ours : une nouvelle discipline

Bon allez, un petit mot pour lui. La rentrée a été l’occasion pour le gros Ours de commencer un nouveau sport : le cyclimsme. Avec son casque et son caleçon rembourré, il part pédaler à l’autre bout du département pendant plusieurs heures et revient avec de grosses égratignures. Mais il est tout joyeux ! J’ai l’impression de le voir retomber en enfance. Bref, si d’autres femmes de cyclistes se cachent parmi vous, signalez-vous, qu’on se serre les coudes 😉

Et pour moi… un virage professionnel

Mon congé parental s’est achevé le 31 août et je cherche maintenant un nouveau boulot. En attendant de trouver, je savoure les journées sans enfant, ça faisait si longtemps !

Et pour moi : un virage professionnel
J’ai le temps de traîner en chaussettes mac&cheese : le pied !

Et vous alors, cette rentrée ???

Publicités

9 commentaires sur “Petit bilan de la rentrée

Ajouter un commentaire

  1. Lire que la rentrée de ta puce s’est bien passée me conforte vraiment dans l’idée que cette non-rentrée pour Tess n’est finalement pas un mal! Merci 🙂
    L’adaptation à la crèche n’a pas du être facile à vivre. J’espère que ca va beaucoup mieux aujourd’hui.
    Mon mari a acheté un vélo récemment. Il n’en est pas au cyclisme mais à le plaisir et la fierté de le prendre pour aller au boulot. C’est tellement chouette à voir 🙂
    A très vite!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis convaincue (et ma soeur instit’ aussi !) que les enfants de début d’année ont l’avantage… Pierre est né en novembre et ici le changement d’année « scolaire » se fait en octobre, il était donc aussi le plus grand de son groupe l’an dernier à la crèche. Mais j’ai constaté les mêmes effets que toi : il était hyper à l’aise ! J’ai l’impression que ça lui a donné une belle confiance en lui. Charles sera plutôt de début d’année en comparaison, j’espère que le fait d’être le cadet l’aidera un peu !

      J'aime

  2. Cette image de ta puce qui cherche le contact avec toi me fait mal au coeur, j’imagine comme ça a dû être difficile… Mais je suis ravie d’apprendre qu’elle a surmonté ça et que maintenant doucement ça commence à aller mieux !

    J'aime

  3. Super rentrée chez vous 👍 (faut que je fasse un article du même style d’ailleurs).
    Ici, « choix inverse », LutinCoquin est rentrée en TPS à tout juste deux ans (😢), c’est un peu limite niveau continence mais la maitresse dit que pour le reste, il est très à l’aise. Ça reste dur pour moi de le laisser pleurant le matin …
    Heureusement, côté FeuFolet ça roule impec’, il est même devant l’école 5 à 10 minutes avant moi 😥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :